[Conférence] L’Islam et la coexistence pacifique

L’Association des Jeunes Musulmans pour la Coexistence

S’ouvrir sans se renier……

Il n’est jamais évident de se positionner sur des thématiques qui dépassent nos propres intérêts. L’intérêt du bien commun, et l’ouverture vers l’autre sont des qualités indispensables pour initier cette démarche. L’Islam en France traverse une vive crise identitaire marquée par une perte de repères chez la jeunesse. Le miroir de ce manque de cohésion se lit à travers plusieurs aspects comme par exemple les violentes actions terroristes au nom de l’Islam…..Ces éléments renforcent le repli communautaire et identitaire et alimentent les préjugés. La France est le creuset de plusieurs histoires, cultures et religions. Construire la France de demain demande une profonde réflexion sur soi et ses valeurs, ainsi que la nécessité de connaitre l’autre.

Dans cet objectif de coexistence, l’AJMC se veut être force de proposition. Le thème de la conférence consiste à présenter l’Islam à travers l’angle de la coexistence . Il ne s’agit pas d’une position démagogique qui justifierait sans cesse un discours vide de sens et à contre courant de la pensée des musulmans. Au contraire, il s’agit de la position authentique et fidèle proposée dans les textes et la tradition prophétique.

Ainsi, L’AJMC a insisté sur la nécessaire participation des différents responsables religieux, associatifs ou éducatifs. Nous sommes naturellement au service de la connaissance et de l’élévation à travers celle ci. Il est par exemple évident que l’extrémisme religieux trouve racine dans différentes bases de la société humaine.

Des invités….acteurs du « lien social »

Les objectifs de l’AJMC sont clairs et tournés vers la contribution de manière générale. Cette contribution se décline ici sous l’angle de la réflexion autour d’une thématique qui cristallise les débats et est source de vives tensions et incompréhensions. Les intervenants sont l’imam Moussa Sanogo ainsi que l’aumônier Régional Mustapha Bergouz. La salle sera ouverte à environ 150 personnes. (Ouverte aux personnes invitées)

Dans cet esprit, les responsables religieux (Juifs, Catholiques, Protestants….) et les acteurs associatifs (Amicale de travail de Troyes, Association des Algériens de l’Aube….), le Service Pénitentiaire (SPIP) sont invités. Un média a également été invité. Le choix a été fait de sélectionner les partenaires prioritaires sur une thématique qui recoupe des intérêts communs.

Plus largement, la jeunesse est aussi une cible prioritaire de cet élan de cohésion. Elle subit la pression du quotidien, est la cible de l’extrémisme et en même temps la responsabilité de l’avenir leur appartient. Initier, accompagner cette jeunesse sont des actions essentielles. Ainsi, plus de la moitié des invitations ont été proposées à des jeunes qui représentent la diversité de Troyes (Géographie, Sexe….).

Et Après?

La parole publique est prise en otage par des groupes ou personnes opportunistes. Les émotions guident nos réflexions et s’opposent à toute initiative. Cette conférence en appelle d’autres et doit s’inscrire dans la dynamique existante. Elle est donnée dans un lieu neutre et se veut dans un débat constructif. La traduction des intentions en actions sera le reflet de la densité de cette coexistence. La foi en de grands principes nous anime tous, les obstacles sont de fait largement négligeables si les intentions sont fortes. Nous avons la conviction que Troyes peut devenir un exemple pratique de coexistence.

L’accès à la conférence se fera sous carton d’invitation

Toutefois, si vous voulez participer à la conférence, veuillez contacter le professeur Moussa Sanogo

07.60.73.76.88